Bio

Formée à la communication, je me suis toujours sentie un peu à l’étroit dans l’univers formaté du travail « conventionnel ». Ma manière de voir la vie, mon côté rêveur, ma créativité, mon imagination, mon originalité souvent qualifiée de non-conformisme ou de marginalité, mon envie de partager, m’ont souvent forcée à « pousser les murs ».
Bricoleuse touche-à-tout, la création fait partie de mon quotidien depuis ma tendre enfance.
Il y a quelques années, après une série d’événements douloureux, j’ai pris conscience de l’urgence d’être tout simplement moi-même et j’ai décidé que tous les pans de ma vie devaient être en accord avec ce que je suis.
Mes nouveaux mots d’ordre : « Oser » et « (Se) Faire Plaisir », concrétisés par la création de « Nanouche L »  , un concept store ou se mêlaient bien-être, développement personnel (coaching intuitif) et créativité.
Au fil du temps, des différents événements, des rencontres, Nanouche L est de plus en plus devenu un lieu où trouver des réponses à ses questions, au stress, aux angoisses, doutes et autres préoccupations de notre société où tout va trop vite, où la performance et le profit priment sur l’humain et les sentiments.
Petit à petit, la décision de fermer le concept store s’est imposée, pour une plus grande mobilité, une plus grande proximité avec vos besoins via la voyance, la guidance énergétique, le life coaching, des conférences-ateliers, des conseils relatifs aux propriétés et usages des pierres et bien sûr la poursuite de la collection The White Witch que vous retrouverez  dans différents points de vente et lors de salons.

Nanouche, c’est aussi mon regard, le regard que je pose sur la vie, le monde, l’être humain, un regard marqué par la vie mais empreint de douceur, de chaleur, d’émotions, d’envie de partage. Partage à travers mes créations, car créer à toujours fait partie de ma vie et que c’est une délicieuse manière de transposer ses émotions. En puisant dans mes propres expériences de vie, mes affects, mes réalisations ont un côté organique, spontané, tendre ou brutal mais toujours authentique.
Boulimique de découvertes et nouvelles expériences, j’ai aussi une formation théâtrale inspirée des méthodes de l’Actors Studio qui m’aide dans les différentes facettes de mes activités.
Georges Braque disait « L’Art est fait pour troubler ».
Encore une fois, c’est bel et bien de « regard » sur l’existence et l’être humain qu’il s’agit.

Regard que j’aime partager via l’ensemble de mon travail, qu’il soit artistique, ésotérique ou tout simplement humain.